SAMBA LAOBE NDIAYE: Concurrent sénégalais du 13ème Big Brother Italie - Africa Nouvelles

IMMIGRÉS EN ITALIE

Fonce, mon frère!

Si Mario Balotelli est son fervent supporter, Matteo Salvini, (Secrétaire général de la Lega Nord), lui, ne le... supporte pas! Parmi les concurrents de la nouvelle édition du "Grande Fratello" (Big Brother), a débarqué Samba Laobé Ndiaye: un sénégalais avec une belle histoire au dos. Il a immédiatement été pris en sympathie par Mario Balotelli, mais sa tête ne semble pas aller au Secrétaire de la Lega Nord, Matteo Salvini.

altParmi les concurrents de la nouvelle édition de Big Brother, figure également aussi Samba Laobé Ndiaye: un sénégalais de 33 ans dont la fascinante histoire ressemble à celle de tant d'autres immigrés.
Au Sénégal, il a étudié le droit, mais a quitté l'université pour venir tenter sa chance en Europe. L'occasion fut était la tournée de certains amis musiciens auxquels il s'est ajouté comme guitariste. Mais une fois en Italie, il n'est pas rentré au pays.

Il a donc tourné sa bosse en Italie, faisant plusieurs boulots, même le vendeur ambulant sur la plage .
Puis, un été, dans le Salento , il a rencontré une famille d'Altamura qui l'a presque adopté; ils l'ont accueilli chez eux et lui ont trouvé un boulot comme barman, qui lui a permis de se mettre en règle. Aujourd'hui Samba est le propriétaire d'un bar avec un ami.

A la question de savoir pourquoi il a voulu participer à Big Brother, Samba a déclaré: «Je tiens à remercier vivement et publiquement la famille italienne qui a été si généreuse avec moi». Sa devise? "Y a pas blanc sans noir!».

Samba vante parmi ses fans un nom très célèbre. En effet, quand il est entré dans la maison du Big Brother, Mario Balotelli a twitté: «Si Samba ne gagne pas Big Brother, Mario Balotelli entrera dans la maison pour protester! Allez Samba! Fonce, mon frère!». Et d'ajouter: «Y a pas blanc sans noir!»

Le concurrent du Big Brother ne semble cependant pas plaire au Secrétaire de la Lega Nord, Matteo Salvini: «Y en a qui le présentent comme un "modèle" d'immigrés prêts à travailler. Mais faites-moi le plaisir de la fermer!», a tweeté tout faché le Secrétaire de la Lega Nord.