Africains de la diaspora - Africa Nouvelles

La Communauté sénégalaise de Verona contribue au développement du pays.

Irecis (Institut pour les Relations Economiques et Culturelles entre l'Italie et le Sénégal): "Notre premier objectif est de réduire la distance entre les deux pays en faisant pour un premier temps un vol direct de Verona à Dakar".


Le Sénègal a une croissance de 4% malgré la crise économique mondiale, grace à sa stabilité sociale et à sa sécurité qui attirent de plus en plus les investisseurs étrangers.

Dans le cadre des initiatives pour le dévelopemnt du pays et l'épanouissement de sa poipulation se donne comme objectif et mission de:

■ montrer les faces culturelle, économique et sociale du Sénégal riche de par sa diversité, ses sites touristiques, son hospitalité qui font de ce pays où il fait beau vivre.
■ servir de pont entre les deux pays à tous les industriels italiens qui désirent s'implanter ou exporter vers le Sénégal en leur fournissant un "business plan" défini par des experts pour permettre à ces derniers d'avoir une approche globale du pays.
■ faire des études de projets pour en définir la faisabilité dans de brefs délais grace à son personnel déjà sur le terrain au Sénégal.

Pour toutes informations contacter:

Irecis via 20 Settembre n°113 verona
Tel 0039/3881705557
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

GUEYE Oumar
Pr Irecis et SG "Gore-Onesta"

Une initiative de la Coordination Régionale des Sénégalais en Toscane.
Nos frères  Modou Samb (40 ans) et Mor Diop (54 ans) ont été assassinés tandis que Moustapha Dieng (34 ans), Sougou Mor (32 ans) et Mbengono Cheik (42 ​​ans), ont eux été  grièvement blessés par Gianluca Casseri, un italien xénophobe, intelligent et déterminé, sympathisant du mouvement d'extreme droite Casapound. Tous sont victimes d'une manifestation extrême du racisme au quotidien, qui humilie systématiquement notre dignité.

Un anniversaire réunissant immigration primaire, seconde génération et intégration bilatérale.

La  Communauté nigériane de Rome a célébré un de ses nouveaux petits membres. En effet Daniel Chiagoziem Imoh, fils de Francis et Fortune Imoh, né le le 24 septembre 2010, a feté sa première année de vie. 

 

Francis et Fortune ont fêté l'important moment du premier an de vie de leur second héritier, invitant leur communauté et leurs amis africains et italiens, au local "I Picari", situé à via Casilina 497, à Rome.

C'est avec liesse que les "oncles" de Daniel sont venus nombreux tributer leur affection.
La fête, dont le rythme est resté très haut, a été égayée par la musique du Dj Pat et les exhibitions de Steve Emejuru qui a présenté deux spectacles:  d’une part, le concert de "Steve & Friends Rumba Band", band multiethnique afro-italienmne regroupant des musiciens de Côte d'Ivoire, Ghana, Cap-Vert, accompagnés à la basse et batterie par Patrizio De Magistris et Giuditta Santori.

D'autre part, avec son autre groupe folklorique, entièrement composé, lui, de danseuses italiennes, il a proposé des danses et chants traditionnels "igbo" outre à des ballets de musique africaine urbaine.

La fête en l'honneur de Daniel Chiagoziem Imoh a été très apprécié par le nombreux public présent, qui ne s'est pas épargné pour apporter sa précieuse empreinte à la réussite de l'évènement.

 

Milton Kwami

Bilan très positif des inscriptions sur les listes électorales: 13.251 inscrits!
Après la clôture des inscriptions sur les listes électorales en Italie, le Président de la Délégation extérieure de la Commission Electorale Nationale Autonome (DECENA) en Italie, M. Manga Karamba, dresse un bilan positif. Selon lui, les deux Commissions (du Nord et du Sud) ont fait un record de 13.251 sur 585 modifications. Un chiffre que le Président juge satisfaisant. Votre journal Afri-Nous l'a rencontré pour recueillir ses impressions. sur la campagne d'Italie.

Afri-Nous: Quel bilan faites-vous de la révision et des inscriptions sur les listes électorales?
Manga Karamba: La révision des inscriptions sur les listes électorales est satisfaisante car il y a eu 13.251 inscrits sur 585 modifications. C'est honorable.

Afri-Nous: Durant ces 4 mois de tournée dans les villes italiennes, quels ont été les problèmes?
Manga Karamba: D'une part, la feuille de route était un peu faussée. Dans certains cas, on est allés du bas vers le haut et ensuite redescendre au point de départ. Et je pense aussi que certains lieux et d'autres localités doivent être remplacées.
C'est couteux et peu rentable en termes d'inscrits, etc.

Afri-Nous: Quelles sont les leçons que vous avez tirées de ces inscriptions?
Manga Karamba: Les Sénégalais s'intéressent plutôt à la carte nationale d'identité qu'à la carte d'électeur. C'est aussi une occasion d'être en contact direct avec nos compatriotes, Pour mieux connaitre leurs problèmes quotidiens.

Afri-Nous: A quelques mois des élections, le doute plane encore sur la tenue de la Présidentielle 2012: Qu'en pensez-vous?
Manga Karamba: Au Sénégal comme ici, les gens se posent la question de savoir si les élections auront lieu ou pas. Cette question reste un point d'interrogation.


Afri-Nous: Pensez-vous que vous aurez le temps nécessaire à distribuer toutes les cartes avant les élections prévues en février 2012?
Manga Karamba: Pour la distribution des cartes, le temps sera très juste mais avec la vigilance de la Commission administrative et de la DECENA, on pourra faire un bon travail d'équipe.

Afri-Nous: L'Italie a-t-elle battu  le record d'inscriptions en Europe?
Manga Karamba: J'ai tout fait pour avoir les données en France et en Espagne, mais hélas! Je suis toutefois persuadé qu'on a fait un bon record.

Ndèye Fatou Seck


Le vote de la Diaspora: une première réussie dans l'histoire de la démocratie du Cameroun.


Le vote de la diaspora camerounaise dans 33 pays, soit 79 bureaux de vote, a été favori au candidat du RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais), Paul Biya a obtenu 67,733% avec10.599 voix,

Il a devancé son opposant du SDF (Social Democratic Front), John Fru Ndi, qui  a obtenu 1679 voix, soit 10,729 % des votants.

Il y a eu 24.374 de votantsS, sit un taux de participation de 66,43%.

 

Ambassade du Cameroun au Vatican

 

Au Vatican, les prêtres, sœurs et laïcs de la diaspora camerounaise vaticaniste se sont  rendus massivement au scrutin présidentiel du 09 octobre dernier à Rome.
De 8h à 18h, dans le calme et la sérénité, les travailleurs et étudiants camerounais du Saint Siège ont exprimé leur choix au Bureau de vote ouvert à la chancellerie par la Commission locale de vote.
Les opérations de vote ont été supervisées par le point focal ELECAM Vatican et protégées par l’Ambassade qui a assuré dans l’ensemble, la sécurité des membres du comité local de vote, des électeurs et le bon déroulement des activités.
Une première dans l’histoire de la démocratie au Cameroun, surtout un moment unique et important pour les trois tiers d’inscrits sur les listes électorales, qui ont pu exercer leur devoir civique, en exprimant leur vote dans le choix de leur Président.
Influencés par les systèmes électoraux du pays d’accueil, les électeurs de la communauté camerounaise au Saint Siège ont été confrontés, non à un choix entre deux candidats ou deux courants de pensée, mais à 23 postulants, dont une bonne partie était inconnue d’eux, tout comme leur action politique.
«Comment choisir un candidat sans connaitre son cursus professionnel et surtout son plan de travail à réaliser dans le cas ou’ il serait élu?»
Le candidat sortant, le Président Paul Biya, a été élu par un vote de plus de 61% des suffrages exprimés.




Ambassade du Cameroun au Quirinal

 

Une première participation pour certains, un moment unique et important pour d’autres.
Le calme et la sérénité ont caractérisé l’élection présidentielle du 09 octobre dernier dans la capitale Romaine.
La diaspora camerounaise en Italie a voté dans le bureau de vote ouvert à la chancellerie par la Commission locale de vote.
Les opérations de vote  se sont déroulées de 8h à 18h, heure locale.
La majorité des 123 électeurs inscrits sur les listes électorales ont  voté.  
Une première participation pour certains, un moment unique et important pour d’autres, mais une pensée commune: «la continuité dans le futur, que la diaspora soit de plus en plus interpelée dans les grandes décisions qui regardent le Cameroun».

 

SOUS L'ARBRE A PALABRES

 

JOHN FRU NDI: Candidat du SDF (Social Democratic Front) 

«Le SDF (Social Democratic Front, principal parti d'opposition) prend acte de la proclamation par la (Cour suprême) des résultats des élections (...) en faveur de M. Biya».

 

 

ALAIN JUPPE: Ministre français des Affaires étrangères

«Ce que je peux vous dire, c'est que, selon l'Organisation Internationale de la Francophonie et le Commonwealth, qui ont suivi le déroulement de ces élections, on peut considérer aujourd'hui qu'elles ont eu lieu dans des conditions acceptables».

 

Flavie Ngah

 

Son baptême a égayé la communauté africaine d'Orte.
La Communauté africaine d'Orte a fêté le baptême de Luisa Assi, fille du couple ivoirien Charlemagne et Eugénie Assi. La journée a été l'occasion pour tous les frères africains de se retrouver, exprimant leur présence dans cette petite ville aux portes de Rome, qui voit progressivement grossir les effectifs des communautés étrangères, toutes latitudes et tous cieux.

Après la messe, la famille Assi a convié tout le monde à une fête de retrouvailles, en honneur de leur jeune fillette, Luisa, splendidement radieuse d'ailleurs dans sa belle tenue de cérémonie.
Tous les invités se sont donc retrouvés dans la salle des fêtes de la paroisse d'Orte Scalo, où tous les ingrédients pour la bonne réussite d'une célébration à l'africaine étaient réunis: non seulement un banquet garni de toutes les bonnes spécialités ivoiriennes et africaines, arrosés de boissons de tous genres, mais aussi de la bonne musique offerte par les sélections des dj, qui n'ont pas manqué de faire bouger les jambes et les jeux de reins des invités.

La présence des instruments musicaux d'un orchestre multiethnique afro-italien a permis aussi à plusieurs frères de la communauté africaine, camerounaise notamment, de se mettre aux micros pour s'exhiber et dédier en l'honneur de Luisa et de sa famille, des performances artistiques, pleines de morceaux revival et très appréciées, qui ont donné un punch particulier et original à la fête.

 

Milton Kwami





Un autre pas vers le premier vote de la diaspora camerounaise d'Italie.

La délégation d’ELECAM conduite par madame Dorothy L. NJeuma, ancien ministre et le professeur Pierre TITI Nwel, deux membres du conseil général d’ELECAM, a été reçue lpar son excellence Dominique Awona Essama, ambassadeur du Cameroun au Quirinal et le lendemain par son excellence Antoine Zanga, ambassadeur du Cameroun près le St Siège, dans leurs chancelleries respectives à Rome.


Ce déploiement à Rome de l’organe en charge de l’organisation, de la gestion et de la supervision des élections au Cameroun est intervenu au lendemain de la signature du décret d’application de la loi portant sur le vote de la diaspora camerounaise, loi promulguée le 13 juillet dernier et signée le 08 août 2011  par le chef de l’Etat, Paul Biya.

La présence des deux émissaires d’ELECAM en Italie et au Vatican avait pour objet l’engagement du processus d’inscriptions des Camerounais établis en Italie et dans l’Etat du Vatican, afin que ceux-ci, pour peu qu’ils soient en règle avec le code de nationalité camerounais, puissent participer au scrutin prévu le 09 octobre prochain.
Par conséquent il a été mis en place par les deux émissaires, des points Focaux et des cadres d’appui en soutien à ELECAM, en présence des ambassadeurs, du personnel des ambassades et des diasporas camerounaises dans chaque Etat, à quelques jours de la fin des opérations d’inscription sur les listes, prévue le 31 août dernier.

La diaspora romaine, présente aux  séances d’échanges d’informations avec les représentants d’ELECAM, dans ses requêtes, a souligné la nécessité d’une prorogation des échéances de clôture de l’enregistrement sur les listes électorale pour leurs compatriotes actuellement en vacances, afin de permettre à ceux-ci de participer à ce moment important de la démocratie au Cameroun.

 

Flavie Ngah