CARINE BIZIMANA: Les étrangers de Foggia l'ont élue Conseillère municipal! - Africa Nouvelles

COMMUNAUTÉS AFRICAINES

Tous fiers! 

Les  immigrés de la Ville de Foggia ont élu cette dynamique sœur burundaise comme Conseillère adjointe au Conseil Municipal. 

alt

Les  immigrés de la Ville de Foggia ont élu cette dynamique sœur burundaise comme Conseillère adjointe au Conseil Municipal. Au total, c'étaient 243 votants, immigrés ressortissants du monde entier, qui ont animé le scrutin pour l'élection du conseiller adjoint au Conseil Municipal de la Ville de Foggia.

"Notre objectif est que le prochain maire de Foggia et le prochain Conseil Municipal puissent tenir compte de cette demande de représentation", déclare la nouvelle conseillère adjointe burundaise Carine Bizimana.

Le premier à se présenter à 09h30 aux urnes, tout de suite après  l'ouverture du siège, ce, fut un jeune tunisien. Après lui, 242 autres immigrés se sont rendus à l'Hôtel de Ville de Foggia pour élire leur représentant "virtuel" au Conseil Municipal.

La 9ème "Journée Interethnique - Fête des Peuples", organisée par les Frères de la Gare et de nombreuses associations engagées dans le monde de l'immigration, a été caractérisée par un moment très participé et soutenu d'échanges et de demande de représentation.

Il y avait au total 3 femmes candidates à l'élection Conseiller municipal adjoint de la Ville de Foggia:

◙ Anelya Genova (Bulgarie);

◙ Mihaela Iliescu Romanie;

◙ Carine Bizimana (Burundi).

La candidate burundaise Carine Bizimana a obtenu 150 préférences, suivie par Anelya Gênes avec 70 et Mihaela Iliescu avec 20. Il y a eu 2 fiches blanches insérées dans l'urne et 1 vote nul.

Au total, ce sont 243 votants, dont 169 hommes et 74 femmes, qui ont envahi le scrutin aménagé qui avait été aménagé à l'Hôtel de Ville de Foggia.

Il y avait de nombreuses nationalités: Sénégal, Cameroun, Bulgarie, Roumanie, Maroc, Mali, Moldave, Argentine, Iraq, Allemagne, Gambie, Colombie, Tunisie, Ghana, Afghanistan, Bangladesh, Niger, Algérie, Pakistan, Nigeria, Guinée, Biélorussie, Ukraine, Burundi, Syrie, Pologne, Kenya, Macédoine.

«Ce qui a été organisé est un acte symbolique, mais notre objectif est que le prochain maire de Foggia et le prochain Conseil Municipal puissent tenir compte de cette demande de représentation manifestée par les immigrés  qui vivent à Foggia. Nous voulons être la voix des immigrés, être un pont entre les institutions et les communautés des différents peuples, faire d'intermédiaires en cas d'éventuels conflits, valoriser les richesses et les potentialités des immigrés» a déclaré Carine Bizimana, au cours de la proclamation officielle des résultats du scrutin.

Le prochain passage sera donc de demander au nouveau maire de Foggia d'institutionnaliser le  Conseiller municipal  adjoint pour les immigrés ou, en alternative, donner vie au Conseil Municipal des Immigrés.

 Ce qui est certain, c'est que le premier acte que nous poserons sera de remettre aux autorités la pétition à travers laquelle les Italiens et les Immigrés demandent d'intituler la résidence fictive à l'Etat civil pour les personnes "sans demeure fixe" (SDF) de la Ville de Foggia, à Lassina Coulibaly, un frère immigré qui, pendant plus d'une vingtaine d'années, a mis à disposition des étrangers du territoire ses connaissances, son engagement, investissant ses compétences acquises sur le terrain.